Imprimer cet article Imprimer cet article

Intelligence culturelle : essai de définition

Mardi 20 mars 2012
Par Benjamin PELLETIER

Au temple Bulguksa en Corée du Sud - photo Pelletier

Pour donner suite à la téléconférence donnée lundi dernier sur le thème : Intelligence culturelle et intelligence économique et pour partager quelques réflexions avec ceux qui n’ont pas pu y participer, je propose un essai de définition de l’intelligence culturelle.

C’est une notion nouvelle qui tend à se diffuser extrêmement rapidement tout en ayant un contenu assez flottant, voire flou. Pour certains, l’intelligence culturelle, c’est l’intelligence des cultures, ce qui l’assimile à la compréhension et à la connaissance des cultures, et élargit bien trop le champ de l’intelligence culturelle. Pour d’autres, l’intelligence culturelle, c’est l’intelligence des industries culturelles, ce qui lui donne un sens trop étroit en ramenant le tout à la partie.

Pour obtenir une définition de l’intelligence culturelle plus spécifique que comme intelligence des cultures et plus large que comme intelligence des industries culturelles, il faut lier très étroitement cette notion à celle d’intelligence économique en insistant sur la dimension stratégique de l’approche par les facteurs culturels.

La définition ci-dessous est provisoire et n’a pas valeur de vérité absolue. Elle a pour double objectif de s’intégrer dans les débats en cours autour de cette notion et de faire le point sur les réflexions développées à partir des nombreuses études de cas publiées sur ce blog.

* * *

Définition générale

L’intelligence culturelle se développe dans la conscience de sa dimension stratégique. Elle se définit à la fois comme exercice des compétences interculturelles et comme production de l’information culturelle utile à l’activité d’une organisation publique ou privée. En tant que faculté de décrypter la complexité des cultures et la singularité des situations, l’intelligence culturelle se situe à la racine de l’intelligence économique.

Remarque 1 - L’intelligence culturelle n’est pas un simple apport de connaissances sur les cultures. Dans ce cas, elle se définirait comme expertise culturelle. Or, l’expertise n’est pas synonyme de compétence relationnelle. L’intelligence culturelle inclut donc l’expertise culturelle mais ne s’y limite pas.

Remarque 2 - L’intelligence culturelle n’est pas la simple compétence interculturelle. En effet, la compétence interculturelle n’implique pas forcément la capacité à produire de l’information à vocation stratégique pour l’organisation. L’intelligence culturelle inclut donc la compétence interculturelle mais ne s’y limite pas.

Explication 1 – La dimension stratégique

Ces deux éléments de la définition : compétences interculturelles/information culturelle doivent être compris dans leur dimension stratégique dans la mesure où ils participent activement à la sécurisation, à la pérennisation et au développement des activités de l’organisation. L’intelligence culturelle rencontre ici l’intelligence économique (sécurité, veille, influence) dans un rapport aussi essentiel que celui des racines et de l’arbre qui en résulte : l’intelligence économique ne saurait se développer sans l’intelligence culturelle.

Commentaire - L’intelligence culturelle doit être pensée en étroite solidarité avec l’intelligence économique : elles sont comme les deux faces d’une même médaille. Sans l’intelligence économique, l’intelligence culturelle perd sa dimension stratégique. Sans l’intelligence culturelle, l’intelligence économique est déracinée de sa dimension opérationnelle.

Explication 2 – Les compétences interculturelles

Les compétences interculturelles sont aussi essentielles que les compétences linguistiques pour travailler dans un environnement international. Elles permettent d’ajuster les modes de pensée et d’action afin de prévenir les risques de conflit culturel. Elles surplombent même les autres compétences car une compétence linguistique ne signifie par forcément une compétence interculturelle et une compétence technique peut perdre toute efficacité sans souplesse interculturelle.

Commentaire - Sans compétences interculturelles, il n’y a pas de réussite à l’international: elles doivent être au centre et en surplomb par rapport aux autres compétences. Ces compétences non techniques ne sont ni un vernis pour les compétences techniques ni un accessoire de plus dans la boîte à outils de la projection à l’international : il faut les penser et les considérer dans leur dimension essentielle et fondamentale, quel que soit le degré de technicité de l’activité.

Explication 3 – L’expertise culturelle

L’expertise culturelle produit de l’information sur le contexte mental, sociétal, démographique, économique, politique, historique dans lequel s’insèrent l’activité, le produit, le service ou le but recherché d’une organisation. Cette information culturelle permet de décrypter la singularité d’une situation et la complexité de son environnement. L’intelligence culturelle n’est pas limitée aux compétences et au savoir-faire des personnes en interaction dans un environnement complexe mais concerne l’ensemble de l’organisation à laquelle elles appartiennent.

Commentaire - L’intelligence culturelle ne vient pas assouvir la curiosité intellectuelle pour les autres cultures. Elle répond à un besoin spécifique afin d’obtenir un résultat déterminé. Autrement dit, la collecte, l’analyse et le traitement de l’information culturelle doivent obéir à une stratégie bien définie. En ce sens, l’intelligence culturelle est en elle-même une culture qui se diffuse à tous les niveaux d’une organisation.

* * *

Cet essai de définition s’appuie sur les nombreuses études de cas publiées sur ce blog. Il reprend notamment des éléments des articles suivants :

* * *
  • Vous avez un projet de formation, une demande de cours ou de conférence sur le management interculturel?
  • Vous souhaitez engager le dialogue sur vos retours d’expérience ou partager une lecture ou une ressource ?
  • Vous pouvez consulter mon profil, la page des formations et des cours et conférences et me contacter pour accompagner votre réflexion.

Quelques suggestions de lecture:

Share via email
Share on Tumblr

Tags: ,

Laisser un commentaire

*



Newsletter

Comme plus de 900 abonnés, recevez directement le dernier article publié!

Ce travail et ces partages ont votre soutien?

Pourquoi? Voyez ici!

Articles les plus consultés

Archives


Pour toute reproduction contactez l'auteur de ce site.
© 2009-2014 www.gestion-des-risques-interculturels.com